×
×

Moldaulied

[**{Le chant de la Moldau}*]

(Bertolt Brecht/Hanns Eisler)
enregistrement live
Sébastien Jaudon - piano


Au fond de la Moldau se meuvent les pierres
Trois Empereurs sont enterrés à Prague.
Le grand ne reste pas grand et le petit ne reste pas petit.
La nuit a dix heures et déjà vient le jour.
Les temps changent Les gigantesques projets
des puissants pour finir avortent
et même s’ils se battent comme des coqs ensanglantés,
les temps changent
la violence n’y change rien.
B.B.