×
×

L’Encore

{[**Engelsaugen*]}

(Raphaèle Frey-Maibach / Gérard Maimone)
Philippe Bourlois - accordéon
Gérard Maimone - piano

L’encore est encore en totale
ébullition
évolution.

Peut-être d’autres musiciens
encore

encore
envie
entier
entre toi et moi
en trottinette
envers du décor
envers et contre tout
en vers et en prose
enragé
en attendant
encore

Maimone / Kupfer ,
de l’eau qui coule et le rire de l’eau

…après que tout le monde ait beaucoup et longtemps parlé,
il ne restait aucun mot, plus rien qui importait, et rien n’avait changé.
Ce jour-là je chantai comme jamais, la rage et l’amour de vivre cette incroyable complexité au ventre.

Lui et moi, tant qu’on aura un poil de souffle, on continuera à poser des notes sur des mots, à colorer la vie de cette manière, à s’amusiquer, à chanter.

Anna Kupfer
entre le théâtre et la musique, comédienne, chanteuse et tatati et tatatta

Gérard Maimone
vieil ours de la composition musicale et tatati et tatata

L’ encore

Faut-il qu’un jour le chant finisse,
le temps va-t-il tantôt changer
et comme oiseaux se désunissent
se défaire ce cœur que j’ai.

Avant l’avenir et l’averse,
avant notre histoire effacée,
avant que le soleil disperse
aux vitres nos noms enlacés.

Une minute, une minute
avant que soient partis les gens.
Rappelez les joueurs de flûtes,
jetez-leur des pièces d’argent.

Qu’encore une fois retentisse
la musique de nos amours,
avant qu’au loin s’anéantissent
les derniers bruits du dernier jour.

Louis Aragon

Je suis resté cinq jours dans ces montagnes. Mes oreilles étaient lasses d’écouter, mais la musique de la nature ne se taisait jamais. Mes yeux étaient fatigués de regarder, mais les formes mystérieuses se métamorphosaient constamment. Ma main était raidie sur mon pinceau, mais mon poignet refusait de se reposer. Mon esprit était épuisé par l’effort de peindre, mais l’inspiration ne lui laissait pas de répit.

HONG LIANGJI, XVIIIE siècle.